Vous sentez cette douce odeur de biscuit? Mmmmmmh… Cela provient de l’atelier de Marie-Laure, notre douce et charmante pâtissière, alias Sweet ML. Elle se prête à notre ialoo reportage et nous vous invitons à découvrir son univers sucré et coloré.

Bonjour Marie-Laure, parles-nous un peu de toi, quel est ton parcours et pourquoi as-tu décidé de lancer et créer ta marque ?

Tout s’est fait par des heureux hasards et des coïncidences ! Déjà, j’ai toujours adoré la pâtisserie, et c’est le seul domaine que ma mère me laissait faire dans sa cuisine… Par exemple en me déléguant la confection des biscuits de Noël… Et puis, petite, j’ai toujours voulu être enseignante. Et c’est pendant mes études, à l’époque, dans la formation que je suivais, qu’il fallait faire le choix de quatre branches à enseigner, que je me suis formée pour la cuisine et la pâtisserie (en plus des maths, du français, de l’histoire, et de l’informatique). Dans les cours de cuisine que je donnais, j’adorais proposer des choses nouvelles et originales aux élèves, comme par exemple les cupcakes !

Par la suite, j’ai découvert le cake design et ai publié quelques photos sur les réseaux sociaux. Vu l’engouement de mes proches et leurs nombreuses demandes (pour eux, pour leurs amis, pour des amis d’amis…), j’ai créé une page facebook pour séparer mes activités privées de celles de la pâtisserie. Et ensuite, tout s’est enchaîné…

Est-ce une activité à temps plein, une activité passion ou un à côté que tu aimerais développer ?

En ce moment, c’est une activité à temps partiel, car je conserve toujours mon autre passion et exerce l’enseignement avec beaucoup de plaisir. Je suis également maman de deux enfants de 5 et 3 ans, donc ma vie est bien remplie et j’adore ça ! Ça reste de toute façon une passion que j’aimerais beaucoup développer plus encore !

Quelle est l’histoire derrière le nom de ta marque Sweet ML ?

Lorsque j’ai voulu créér ma page Facebook, j’ai dû me pencher sur la question du nom… Je voulais quelque chose de simple, qui me corresponde… J’adore le sucre, le chocolat, les douceurs… Quoi de mieux que le mot « sweet » qui représente tout ce que j’aime ?! Et ML pour le diminutif de Marie-Laure, que certains proches utilisent pour raccourcir mon prénom un peu long… Et depuis, ceux qui n’utilisaient pas ce diminutif auparavant, le font maintenant car ils m’assimilent de plus en plus à Sweet ML J

Comment définirais-tu ton univers en quelques mots et où trouves-tu ton inspiration ?

Depuis toute petite, j’ai toujours aimé créér et je suis passée par tous les domaines : j’ai fait beaucoup de peinture, écriture, dessin, bracelets en perles, modelage, bricolages… J’aime utiliser mes dix doigts pour réaliser quelque chose d’artistique et d’unique. J’aime aussi beaucoup découvrir le travail des autres, de nouvelles créations et je suis admirative sur le travail fait main et fait maison ! J’ai découvert beaucoup de « cookie artist » via Instagram et Pinterest, et avec des associations d’idées, des inspirations extérieures, je créée des modèles qui me correspondent, qui me plaisent et plaisent aux autres aussi !

Tu confectionnes de somptueux biscuits décorés avec beaucoup de délicatesse. Pourquoi avoir choisi de développer ta créativité sur des biscuits ?

Lorsque j’ai réalisé que je pouvais crééer quelque chose d’artistique avec quelque chose qui se mange et qui est bon, cela a lié deux de mes passions : l’art et la pâtisserie et ça a été une merveilleuse découverte qui ne me lâche plus !

Quelles sont les techniques à acquérir pour décorer de jolis biscuits ? As-tu pris des cours ou es-tu autodidacte ?

Purement autodidacte ! Il faut beaucoup de patience et d’assiduité. Les premiers biscuits décorés que j’ai réalisés étaient catastrophiques, j’en étais presque découragée. Mais j’aime les défis et j’ai persévéré. J’ai testé de nombreuses recettes et techniques,  et il m’a fallu beaucoup d’entraînement jusqu’à arriver au résultat voulu ! vouoriver au résultat  aussi! de nombreuses techniques jusque correspondent, qui me plaisent et plaisent aux autres aussi!

Si tu devais choisir un instrument de travail qui te définirait, lequel serait-il et pourquoi ?

Mon aiguille à lisser le glaçage, indispensable pour les fonds et parfaite pour affiner les détails !

 

Quelle est la création la plus folle que tu aies réalisée ?

On m’a demandé de réaliser un BAC (biscuit à colorier) géant et personnalisé pour un cadeau de Noël. Il faisait 20×20 centimètres ! Je l’ai décoré comme un mur avec le prénom de la personne en style grafiti, car il faisait une formation de graphiste. Ainsi, il a pu colorier son méga biscuit et le manger ensuite. Bon, en plusieurs fois j’espère…

Quels conseils donnerais-tu à une personne qui aimerait se lancer ?

Ne pas se décourager trop vite ! Avec de l’entraînement, on finit par arriver à un joli résultat et à maîtriser la consistance du glaçage qui est parfois très capricieux !

Que peut-on te souhaiter de réussir pour cette année ?

Continuer de développer cette passion et la faire partager autour de moi !

La gourmandise est un des petits plaisirs de la vie, as-tu une spécialité de ta région à nous faire partager ?

La spécialité que tous mes proches aiment déguster est le gâteau de Payerne ! J’en ai mangé des tonnes, enfant, car ma grand-maman y habitait et aimait les préparer. J’ai bien entendu appris à réaliser cette fameuse recette et l’ai également fait découvrir à mes élèves, qui sont devenus fans ! Il s’agit d’un gâteau à base de pâte sablée aux noisettes, fourrée d’une crème de noisette. Un véritable délice!

Merci Marie-Laure ♥

Si vous voulez découvrir l’univers de Titoudou, visitez sa boutique, vous trouverez de quoi vous faire plaisir ou faire plaisir à quelqu’un…  C’est par ici!

Réponses